Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Fiche métier Data Analyst

Fiche métier Data Analyst

Également appelé analyste de données ou Data Miner, le Data Analyst est rattaché à la direction des systèmes d’information d’une entreprise. Il est responsable de toutes les opérations des bases de données. Le Data Analyst peut aussi bien être recruté par des industries, des grandes entreprises, des entreprises du secteur financier que par des commerces ou même des organisations médicales ou paramédicales.

  

Présentation du métier de Data Analyst

Etre Data Analyst, c’est être en charge de la création et de la gestion d’une base de données. Pour se faire, le Data Analyst a plusieurs missions :

• Modéliser et assurer les mises à jour régulières de la base de données
• Trouver des sources de données pertinentes
• Extraire et traduire des données business en données de consommation
• Définir la cible des campagnes de marketing ainsi que les tendances d’achats ou de consommation
• Excellente maîtrise des outils et du langage informatique, des techniques d’analyses des données et des méthodologies statistiques

 

Comment devenir Data Analyst

En matière de formation professionnelle, le métier de Data Analyst requiert un niveau bac +4/5. Majoritairement, les candidats les plus privilégiés par les entreprises ont suivi des cursus dans les domaines de l’ingénierie, des statistiques, du marketing ou de l’informatique. Il existe plusieurs diplômes permettant d’accéder à la profession :

• Le cursus « Big Data et Business Analytics »
• Le mastère spécialisé « Big Data »
• Le master en marketing
• La formation IAMD (Ingénierie et Application des Masses de Données)
• Le diplôme d’université « Analyste Big Data »
• Le mastère spécialisé « Manager l’innovation et le développement d’activité »
• Le master « Systèmes décisionnels : architecture, exploration de données et optimisation »
• Le « cycle ingénieur » de l’ESIGELEC Rouen

 Au niveau des qualités personnelles recherchées, il vous faudra :

• Une maitrise de l’anglaise
• Faire preuve de rigueur et d’organisation
• Etre passionné de chiffres et de statistiques
• Avoir un esprit d’analyse et une concentration développés
• Une aisance rédactionnelle
• Savoir respecter des règles de confidentialité et de non divulgation d’informations sensibles

 

Evolution professionnelle et salaire du Data Analyst

En ce qui concerne l’évolution professionnelle du Data Analyst, tout dépend de l’entreprise et du profil du candidat. Plusieurs évolutions sont donc envisageables, comme des postes de consultant :
• Data Scientist
• Ingénieur Business Intelligence
• Data Engineer

Ou des postes managériaux :
• Data Security Manager
• Chief Data Officer
• Master Data Manager

Au niveau de la rémunération, elle sera différente en fonction de votre statut dans l’entreprise. Ainsi, en début de carrière, le Data Analyst gagne entre 3 000 et 3 500 euros bruts par mois. Après quelques années d’expérience, son salaire s’affichera entre 4 000 et 5 000 par mois. Mais il faut savoir que si le candidat a des compétences liées au big data, son salaire dépassera les 50 000 euros par an.

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Ouverture des restaurants et des terrasses partout en France !
02/06/2020
Il y a quelques semaines l’horizon pour le secteur de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme était encore très vague avec une date hypothétique d’ouverture de leur commerce le 15 juin. Lors d'une prise de parole le 14 mai, le Premier ministre a annoncé que le gouvernement envisageait une réouverture des restaurants et des cafés le 2 juin, mais uniquement dans les départements verts. Finalement, les restaurateurs des zones oranges et notamment de l’Ile de France pourront également accueillir leurs clients mais uniquement en terrasse ! Nous vous proposons un nouvel éclairage sur ce secteur d’activité qui reprend vie !

...




Les agences immobilières et l’après confinement
02/06/2020
Avec le confinement instauré mi-mars, les agences immobilières ont fermé leurs portes. Même si quelques opérations ont pu être achevées dans les premiers jours, les ventes se sont vite arrêtées. Depuis le déconfinement le 11 mai dernier, la plupart des acteurs affiche leur prudence, voire préfère ne rien dire. Le coronavirus a tout bouleversé après plusieurs années de hausse continue des prix et un record atteint en 2019 avec plus d’un million de transactions. Dans ce contexte très particulier d’une reprise incertaine mais fortement espérée, nous vous proposons un éclairage sur le secteur d’activité de l’immobilier et un zoom sur le métier d’agent immobilier.

...