Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Est-il possible de trouver un emploi sans diplôme ?

Est-il possible de trouver un emploi sans diplôme ?

Date de publication : 20/05/2019
Tout le monde n’a pas eu la possibilité de faire des études longues pour préparer un métier solide. Quitter l’école en primaire voire en secondaire peut arriver et il n’est pas toujours facile d’obtenir son diplôme après quelques années d’études. Alors est-il possible de trouver un emploi sans diplôme ? Existe-t-il des entreprises qui recrutent des profils non diplômés, quels sont les métiers que l’on peut exercer sans diplôme ?


Voici notre analyse en 5 points :


1- Tout d’abord, les entreprises recherchent avant tout des personnes décidées et déterminées dans leur volonté de réussir dans leur emploi. Les entreprises sont séduites par les profils motivés qui souhaitent donner de leur personne en s’impliquant dans leur poste.

2- Bien sûr, les profils non diplômés sont souvent recherchés dans des secteurs où la pénurie de main d’œuvre est la plus importante. Les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie ou de la distribution sont plus attachés à la personnalité des candidats que leur formation. Le secteur de l’environnement est aussi très porteur pour les candidats non diplômés mais aussi le transport et la propreté. Parmi tous ces domaines d’activité, il vous faut tout d’abord identifier ceux qui vous donnent envie plus que d’autres.

3- Pour trouver un emploi sans diplôme, nous vous proposons 3 actions distinctes : la mission locale avec ses nombreux dispositifs d’accompagnement, l’alternance ou l’interim.
Dans le premier cas, les missions locales sont pour vous aider à trouver un emploi. On parle de pôle de projet professionnel sur lequel vous pouvez vous appuyer pour mieux comprendre ce que vous souhaitez faire comme métier. Chaque métier est distinct et on n’est pas toujours adapté pour toutes les carrières qui présentent parfois des spécificités. De nombreux organismes et dispositifs existent comme :
- Les ateliers et chantiers d’insertion,
- Le CAE, contrat d’accompagnement dans l’emploi
- Le CIE, contrat initiative emploi
- Le Pacea, parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi
- Le Pacte, parcours d’accès aux carrières de la fonction publique

Tous ces choix possibles ont pour but de vous accompagner d’une manière individuelle. Le choix de la fonction publique peut permettre d’obtenir une rémunération pendant le contrat. Retrouver un emploi passe également souvent par un minimum de formation.

L’alternance est maintenant très répondue avec ces contrats de professionnalisation ou d’apprentissage. De nombreux étudiants ont pu bénéficier ainsi d’une formation, tout en découvrant l’entreprise et en percevant une rémunération. Et en plus, presque la totalité des alternants se voit proposer un travail en CDI à la sortie de leur expérience en alternance.
L’interim se porte bien. En France, environ 600 000 salariés sont intérimaires souvent par choix. Il existe aussi l’intérim d’insertion qui a pour but de faire entrer des jeunes de moins de 26 ans dans le monde du travail. Dans ce cas précis, il s’agit de jeunes en forte difficultés financières et sociales.

4- Lorsque l’on a travaillé pendant de nombreuses années et que faute de diplômes, vous ne voyez pas d’évolution possible, vous pouvez demander une formation qui pourra être financée par votre entreprise. La formation continue est particulièrement développée dans les grandes entreprises et les services du personne dispose d’un département formation souvent très organisé qui sera pour orienter.

5- Si vous n’avez pas de diplôme, il existe toute une palette de métiers qui doivent vous permettre de retrouver un emploi rapidement, en voici quelques un :
- Dans le commerce : Vendeur en magasin, caissier ou hôte de caisse, employé libre service, téléconseiller
- Dans la sécurité : Agent de gardiennage
- Dans le BTP : Macon, peintre, couvreur, grutier
- Dans le transport et la logistique : Chauffeur, cariste, magasinier, conducteur de bus, convoyeurs de fonds
- Dans la restauration : Garçon de café, barman, employé de restauration, commis de cuisine
- Dans l’hôtellerie : Réceptionniste, bagagiste, femme de chambre
- Dans le service à la personne : Auxiliaire de vie, repassage, ménage, garde d’enfants
- Dans le secteur de l’hygiène : Agents de service, agent éboueur

Il y a aussi d’autres métiers auxquels on ne pense pas toujours au premier abord comme par exemple, négociateur immobilier, community manager, intégrateur développeur, sophrologue, pompier, soudeur, call center, gardien de la paix, chauffeur de taxi, coach sportif, plombier, saisonnier, facteur… Pour la plus part de ces métiers, la formation sur le tas permet d’acquérir ses propres compétences.

Vous l’avez compris, trouver un emploi sans diplôme c’est bien sûr possible. Pour un grande majorité de métiers, il s’agit le plus souvent d’une question de personne et de détermination.

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Ouverture des restaurants et des terrasses partout en France !
02/06/2020
Il y a quelques semaines l’horizon pour le secteur de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme était encore très vague avec une date hypothétique d’ouverture de leur commerce le 15 juin. Lors d'une prise de parole le 14 mai, le Premier ministre a annoncé que le gouvernement envisageait une réouverture des restaurants et des cafés le 2 juin, mais uniquement dans les départements verts. Finalement, les restaurateurs des zones oranges et notamment de l’Ile de France pourront également accueillir leurs clients mais uniquement en terrasse ! Nous vous proposons un nouvel éclairage sur ce secteur d’activité qui reprend vie !

...




Les agences immobilières et l’après confinement
02/06/2020
Avec le confinement instauré mi-mars, les agences immobilières ont fermé leurs portes. Même si quelques opérations ont pu être achevées dans les premiers jours, les ventes se sont vite arrêtées. Depuis le déconfinement le 11 mai dernier, la plupart des acteurs affiche leur prudence, voire préfère ne rien dire. Le coronavirus a tout bouleversé après plusieurs années de hausse continue des prix et un record atteint en 2019 avec plus d’un million de transactions. Dans ce contexte très particulier d’une reprise incertaine mais fortement espérée, nous vous proposons un éclairage sur le secteur d’activité de l’immobilier et un zoom sur le métier d’agent immobilier.

...